Press

L’ILE AUX FLEURS, LE RESTAURANT AUX NOTES FRANCO ITALIENNES

L’ILE AUX FLEURS, LE RESTAURANT AUX NOTES FRANCO ITALIENNES

Mon/May/2018

C’est en Avril 2017 que l’Ile aux fleurs a réouvert ses portes avec un nouveau concept : rénovation du lieu, nouvelle équipe et carte revisitée pour le bonheur des Neudorfois.

Hicham Laaroussi, le gérant a choisi de garder le nom « Île aux fleurs » du restaurant qu’il a repris l’année dernière, en souvenir du film du même nom de Jorge Furtado sorti en 1989. Film qui dénonçait déjà à cette époque le parabole de la société de consommation et la folie capitaliste. Travailler des produits locaux, éviter le gaspillage et proposer une cuisine de marché, sont ses crédo. Le restaurant L’île aux fleurs c’est la gastronomie Franco Italienne respectant les traditions musulmanes. On y découvre une cuisine maison réalisée avec des produits frais. L’établissement favorise l’échange, la mixité culturelle et met un point d’honneur sur la qualité plats préparés.

L’établissement
Situé route du Polygone, la salle de 45 couverts est décorée avec modernité. Un salon oriental privatisable de 15 places est également proposé afin de permettre aux clients qui le souhaitent de passer un moment entre amis ou d’honorer un moment spécial (anniversaire, fête …). L’équipe est à l’écoute et accueille ses hôtes de manière privilégiée.
Côté cuisine, pour mettre au point ses recettes, Hicham a fait appel au chef Ahmed Taouil. Fort de son expérience significative et surtout de sa connaissance des spécialités culinaires italiennes (une dizaine d’années à la pizzeria restaurant La Fattoria à Lingolsheim), c’est lui qui concocte les plats aux saveurs franco italienne et envoie en salle des assiettes généreuses et harmonieuses.

La carte
La spécialité du chef : le cordon bleu ! Décliné en plusieurs versions il rencontre un franc succès et régale les papilles des clients. Autre découverte de la gastronomie méditerranéenne : le Fritto Misto, assortiment de poissons qui vous fera voyager. La carte colorée est variée : salades composées, plats de la mer, viandes et desserts. Le tout sans alcool.
Pour les plus petits deux menus enfants au choix.
Pour luncher le midi, le restaurant propose un plat du jour autour d’une composition du chef entrée/ plat ou plat/dessert.
Coté tarifs, il faut compter entre 15 à 25 euros.

Infos Pratiques

Horaires
Du lundi au samedi
De 12h à 14h et le soir à partir de 19H.
Fermeture les vendredis et samedis midi ainsi que le dimanche.
Livraison
Commandes à emporter ou à livrer (ubereats, Allo resto)
Tel : 03 88 60 75 28
Adresse : 149, route du Polygone Strasbourg 67100 Strasbourg
E-MAILSITE WEBFACEBOOK

L’Île aux fleurs, restaurant à Strasbourg-Neudorf

L’Île aux fleurs, restaurant à Strasbourg-Neudorf

Fri/Apr/2018

Il y a peu de temps, j’ai eu l’occasion de tester l’Île aux fleurs, un nouveau restaurant au Neudorf, à Strasbourg. Il se trouve que j’habitais juuuste à côté du dit restaurant il y un peu plus d’un an ! Heureux hasard, n’est-ce pas ? L’île aux fleurs est un petit restaurant de quartier facilement accessible en tram (ligne C) ou en bus (ligne 14/24), il se situe à 10-15 minutes du centre commercial du Rivetoile. Nous y avons dîné un mercredi, et j’ai trouvé que c’était l’endroit idéal pour faire une pause en milieu de semaine, loin du brouhaha du centre-ville.

Nous avons été accueillis par un jeune serveur qui s’est révélé être très compétent. Il a su se rendre invisible durant notre repas tout en étant présent lorsqu’il le fallait. Vous voyez ce que je veux dire ? Il n’était ni oppressant ni absent, et c’était franchement agréable de dîner dans ces conditions. Il connaissait la carte du restaurant et à su répondre à toutes mes questions – et j’en ai posé une flopée !

L'île aux fleurs L'île aux fleurs L'île aux fleurs
Nous nous sommes installés à une table près de la porte d’entrée, séduits par les banquettes qui avaient l’air vraiment confortables. J’ai tout de suite remarqué que la nappe était tâchée, rien de grave mais c’est le genre de choses qui me tapent dans l’œil. Le serveur nous apporte les cartes et nous informe d’emblée qu’ils ne servent pas d’alcool. Ça ne nous pose aucun problème mais peut-être est-ce un détail rédhibitoire pour certain. En tout cas, j’ai apprécié qu’il nous en informe immédiatement. En consultant la carte, nous constatons que toutes les pages ne sont pas dans le même ordre chez chacun de nous. Encore une fois, ce n’est qu’un détail mais ça aurait été plus agréable, lorsque nous comparions les choix des uns et des autres, que nos cartes concordent.
La décoration est soignée, on voit qu’ils y ont fait attention. Le petit détail sympa, c’est le comptoir qui est caché dans le couloir qui mène aux cuisines. Comme je vous le disais plus haut, le service n’est pas du tout oppressant et je pense que le placement du comptoir y joue un rôle. On se sent comme à la maison, attablé avec des amis, on oubli totalement ce qui nous entoure et ça nous permet de passer un moment agréable et convivial.

L'île aux fleurs L'île aux fleurs L'île aux fleurs
L'île aux fleurs L'île aux fleurs L'île aux fleurs L'île aux fleurs
Pour ma part, j’ai commandé un cordon-bleu, la spécialité de la maison. En effet, le restaurant propose plusieurs cordons-bleus : au veau, au reblochon, au munster, et pour finir : le cordon-bleu l’île aux fleurs, au veau pané au gruyère !
Les plats arrivent, ils sont simplement magnifiques et bien servis. Ils donnent immédiatement l’eau à la bouche. Ils sont servis avec une portion de légumes et des pâtes ou des frites maisons. La portion de légume, que j’appellerais une ratatouille, était délicieuse ! Moi qui ne suis pas fan de ratatouille en général, j’ai beaucoup aimé celle-ci car elle était pleine de saveurs et très bien cuite.
Nous avons tous choisis les frites maisons en accompagnement, et la, grosse déception lorsque nous avons vu la taille de la portion… En effet, la portion de frite est minuscule… Mais je vous arrête tout de suite, à la fin de notre repas, nous avons compris pourquoi :

les cordons-bleus sont si copieux qu’on a absolument pas la place pour un plus grand accompagnement
les cordons-bleus sont si délicieux qu’on absolument pas envie de manger autre chose
Réponse 1 & 2 cumulée : bingo !
Comme je vous le disais, les cordons-bleus sont tout simplement excellents et très copieux, la portion de frite est vraiment passée à la trappe ! Par contre, nous avons été déçus par les plats qui étaient servis dans des assiettes froides. À peine arrivée, la sauce était déjà tiède. Moi qui aime manger bien chaud… c’était loupé !
Côté desserts, nous avons goûté au Tiramisu et à la crème brûlée. J’ai demandé la confirmation au serveur, les dessert sont également fait-maison ! Ouf, il n’y a rien de pire que de finir un excellent repas par un dessert surgelé. Et effectivement, ils étaient très bons.

En conclusion, nous avons beaucoup apprécié notre repas et ce moment passé au restaurant l’île aux fleurs. Tout n’est pas parfait, mais les seuls « défauts » que j’ai cité dans l’article sont facilement réparables (cartes mélangées, tâches). Je pense que malgré sa localisation (un peu excentré), le restaurant mérite d’être connu. Ses cordons-bleus sont excellents et le rapport qualité prix vraiment top ! Si comme moi vous aimez les cordons-bleus, je vous conseille vraiment de tester les leurs.

Les plus :

❤ Cuisine savoureuse
❤ Cadre agréable et silencieux
❤ Rapport qualité/prix
❤ Serveur sympa

Les moins :

✖ Assiettes froides

L’ÎLE AUX FLEURS, UN RESTAURANT DE QUALITÉ NICHÉ À NEUDORF

L’ÎLE AUX FLEURS, UN RESTAURANT DE QUALITÉ NICHÉ À NEUDORF

Thu/Dec/2017

Nous avons enfin pris le temps de tester le restaurant l’île aux fleurs qui a rouvert en juin à deux pas de la place du marché à Neudorf. Le moins que nous puissions dire c’est que nous n’avons pas été déçus et on a voulu vous partager ce bon plan.

Le cordon bleu revisité et agrémenté à la sauce de l’Île aux fleurs

Le restaurant propose une cuisine française et régionale. Avant d’aller au restaurant, des amis nous ont vivement recommandé de goûter le cordon bleu qui est l’une des spécialités du chef. On a donc écouté les bons conseils et on n’a pas regretté une minute ! Il y a plusieurs types de cordon bleu, mais pour le soir nous avons estimé qu’un classique serait idéal. L’assiette est bien dressée et est servie avec des petits légumes ainsi que des frites maisons. Oui oui on a un peu craqué avant les fêtes mais c’était pour la bonne cause ! On a apprécié le rapport qualité prix, car pour ce bon plat copieux nous avons payé 14€, correct donc.


Un service accueillant

En plus de la qualité du repas, on retient avec plaisir l’accueil chaleureux de l’équipe d’Hicham. Souriants, soucieux de notre confort, ils étaient véritablement aux petits soins avec nous, sans pour autant s’immiscé dans notre diner. (On rappelle que nous ne nous présentons jamais comme membre de GetEatOut pour ne pas tronquer le test.) Le restaurant est chaleureux et était plutôt rempli pour un soir de semaine. Le service était rapide sans l’être de « trop ». Gros plus : On a apprécié découvrir la partie privative que vous pouvez réserver pour passer une très bonne soirée entre amis.

Et le dessert, on en parle du dessert ?

En vrais gourmands, on a toujours du mal à terminer un repas sans une sucrerie ! La carte des desserts est plutôt alléchante, pour notre part nous avons opté pour le thé gourmand qui permet de goûter à plusieurs mignardises. Encore une fois le dessert était aussi copieux (un tout petit trop) avec une pana cotta, une boule de glace vanille, un moelleux et un tiramisu. On apprécie les restos où on en a pour notre argent et là c’était le cas (5€ le thé gourmand).

En conclusion nous sommes très heureux que l’offre en termes de restaurants augmente à Neudorf, notre quartier de prédilection à Strasbourg. Nous retiendrons l’accueil et la passion transmis par l’équipe d’Hicham. Nous reviendrons avec grand plaisir pour attaquer le cordon bleu au fromage qui nous a fait furieusement de l’œil. Une bonne raison d’y retourner avec le ventre vide, après les fêtes !

L’Île aux Fleurs, le resto halal qui cuisine des recettes européennes

L’Île aux Fleurs, le resto halal qui cuisine des recettes européennes

Tue/Sep/2017

Situé au cœur du Neudorf, route du Polygone, le restaurant L’Île aux Fleurs est ouvert depuis peu et semble déjà bien connu des habitants du quartier. Sa particularité ? Une cuisine inspirée des traditions françaises et italiennes, mais entièrement halal et donc conforme au rite musulman. Son concept entier est fondé sur l’échange, le partage et une forme d’ouverture culturelle et culinaire.

Je m’y suis rendue un mercredi midi, après le boulot et donc en voiture. Il y a quelques places pour se garer juste en face, c’est bien pratique. Sinon on y accède facilement à pieds à ou à vélo. De prime abord, la façade extérieure du bâtiment ne paye pas trop de mine. Elle est même un peu défraichie. M’enfin … on est route du Polygone, c’est plutôt commun ici. J’ai pu noter toutefois à mon arrivée le véritable effort fait sur l’enseigne et les vitrines. C’est plutôt bien pensé pour contraster avec la rue.



On entre ensuite dans le restaurant par un sas entouré d’épais rideaux noirs. La salle est grande (une cinquantaine de places) et lumineuse ; la décoration est soignée, les couleurs sont douces et le mobilier moderne avec quelques touches de déco orientale et zen (galets, plantes …). Il y a même un petit « espace salon » avec des banquettes à gros coussins, que l’on peut privatiser pour des goûters d’anniversaire ou des soirées spéciales. Il peut contenir jusqu’à 15 personnes. À mon goût cependant, les murs sont un peu vides et l’horloge « compteuse de likes » ne colle pas forcément avec le reste. En fait, ce qui m’a surtout plu en entrant, c’est l’accueil chaleureux réservé à chaque client. Même toute seule, je me suis vite sentie à l’aise, le personnel était à l’écoute et disponible, le chef s’est rendu plusieurs fois dans la salle pour saluer ses clients, le serveur était très souriant. Bref, c’est trop rare pour ne pas être signalé, et c’était très agréable.



À la lecture de la carte, j’ai vite compris que tout est fait maison. Cependant, rien sur le menu qui ne sorte de l’ordinaire. L’île aux Fleurs propose une cuisine de type « bistrot » et jongle entre cuisine française et italienne. Ce qui m’interroge un peu cependant, c’est le choix du nom de l’établissement. Et c’est con, j’ai oublié de poser la question !

À la carte :

– Quelques salades en entrées ou en plats (salade verte et crudités, salade fermière au poulet, salade du pêcheur au saumon, croustillant de chèvre pané ou salade fromagère avec toasts au fromage) entre 3.50 € et 11,20 € selon la quantité demandée.
– Des plats de pâtes classiques : champignons, bolognaise, fruits de mer, saumon ou royales (scampis Saint-Jacques et crevettes) ou en gratins de penne ou lasagnes entre 8,20 et 10,40 €.
– Des viandes : escalope de poulet, veau milanaise, osso bucco, entrecôte et plusieurs sortes de cordons bleus de 11,90 € à 17 ,50€, servies avec des sauces au choix : mexicaine, crème de champignon, poivre vert ou beurre maître d’hôtel.
– Du poisson : saumon, gambas ou un assortiment de poissons entre 14.50 et 17,20 €.
– Des desserts entièrement maison et là aussi très classiques : Dame Blanche, fondant au chocolat, banana split ou encore café gourmand entre 4,30 et 5,20 €

La gamme de prix correspond donc aux tarifs généralement appliqués pour ce type de restauration. Il y en a pour toutes les bourses et toutes les faims. Petite remarque toutefois, tradition musulmane oblige, le restaurant ne sert pas d’alcool.

La carte propose également deux « menus enfant » ainsi qu’un plat du jour tous les midis de la semaine (avec entrée/plat ou plat/dessert, selon l’humeur du chef). Prix : 8,90 €. Je me suis arrêtée sur ce dernier choix car j’étais assez pressée et que la proposition m’a plu. Et puis le reste de la carte m’a paru un peu trop « déjà vu » même si certains plats me tentaient bien.

Au programme du jour donc : tartine de fromage bleu sur crudités puis bouchées à la reine aux fruits de mer et tagliatelles. J’ai accompagné le tout de mon indispensable San Pellegrino. Le service était efficace et rapide, les plats sont arrivés bien chauds avec une présentation soignée mais sans chichis. Quant à la cuisine, elle reste très simple, basique, sans aucune prétention, mais c’est bon ! On sent bien que tout est fait maison et qu’on ne cherche pas la perfection. Visuellement, la tartine aurait pu être plus travaillée, mais elle était gourmande. Les pâtes al dente manquaient un chouia de cuisson, mais avec la sauce c’était bon. Les bouchées quant à elles étaient généreusement servies, avec beaucoup de fruits de mer. Bref, j’ai terminé toutes mes assiettes – ce qui est généralement bon signe.





J’ai ensuite craqué pour le café gourmand après avoir eu confirmation que toutes les mignardises étaient faites maison : sorbet à la fraise, tiramisu, fondant au chocolat et pana cotta. Et c’était effectivement très réussi ! Je ne suis pourtant « pas très glaces », mais le sorbet m’a plu, il était très parfumé et léger. Bref, c’est finalement un bilan positif pour ce repas qui s’est avéré bon, rapide, efficace et économique. C’est en tout cas ce genre d’établissement que je conseillerais à n’importe qui pour un lunch express, avec ou sans collègues. Addition totale : 16.60 euros que j’ai pu régler grâce à un petit appareil wifi très moderne.



Les + :
Cuisine entièrement maison
Accueil chaleureux
Plat du jour généreux
L’esprit de partage
Les – :
Le « déjà vu » de la cuisine
Les murs un peu vides de la salle
l’horloge à likes